Ouvrières, abeilles et pierres précieuses

Ouvrières, abeilles et pierres précieuses....

Véritable icône de la bijouterie de luxe canadienne, la Maison Birks célébrait mardi le 27 mai leur 135ième anniversaire. Invités de marques et médias furent conviés à se rassembler afin de célébrer ce grand moment avec le lancement de la nouvelle collection printanière du grand bijoutier.

Baptisé « Birks Bee Chic », cette dernière est grandement inspirée de ces ouvrières chevronnées que sont les abeilles. On y retrouve de sublimes pièces apprêtées de diverses façons allant du pendentif, à la bague, en passant par les boucles d’oreilles. Dans des matériaux chics et nobles comme l’or jaune, l’argent, le diamant, l’améthyste et la topaze, on insiste sur un look élégant et épuré, rien que l’on pourrait qualifier de pompeux et chargé. 

Capable des plus grandes constructions, l’abeille et sa célèbre alvéole, qui orne la plupart des pièces, sont ici honorées pour leur immense apport à notre environnement et à la flore. 

D’ailleurs, les ventes du pendentif en argent aideront à amasser des fonds pour le « Honey Bee Research Center » de l’Université de Guelph, en Ontario. Cet organisme se voue à l’étude et à l’interprétation des abeilles afin de mieux comprendre leur comportements, les maladies et parasites qui les infligent pour assurer la longévité de ces petits êtres nécessaires à notre humanité et ce, même si elles peuvent être parfois douloureuse. 

C’est peut-être ce que l’on appelle le «tough love»...

Louis Dubé A.K.A Le Relookeur Blogueur

Pour en savoir plus sur le Honey Bee Research Center,http://www.chbr.org/ 

Pour en savoir plus sur la Maison Birks,http://www.maisonbirks.com/

 Crédit photos: Birks et Audrey Simard

Crédit photos: Birks et Audrey Simard

 Crédit photos: Stylist Québec

Crédit photos: Stylist Québec